4 raisons d’expérimenter ton quotidien

experimenter sa vie comme un scientifique

Bienvenue sur Smartjeunes ! Si tu es nouveau ici, tu seras sûrement intéressé par mon guide "Ce que les études ont oublié de t'apprendre pour réussir". Clique ici pour télécharger mon guide maintenant 😊

Expérimenter sa vie au quotidien, comme les scientifiques !
Finalement, la vie est une grande expérience !
Photo par Polina Tankilevitch pour Pexels

Changer sa façon de travailler, se fixer de nouveaux objectifs, utiliser un nouveau système de prise de notes… Si tous ces sujets sont abordés sur Smartjeunes, passer à l’action est souvent bien plus difficile à faire. Nos craintes et doutes se transforment souvent en excellentes excuses pour ne pas faire évoluer nos comportements et nos habitudes. Pire, ce premier pas est le plus difficile, un véritable “saut de la foi”. Alors comment faire ? Comment enfin passer à l’action ? Une seule solution : changer d’approche et expérimenter.

1. Pour tester tes croyances et t’améliorer

J’ai reçu une formation en sciences de la vie, alors avoir une approche scientifique, ça me connaît. En tout cas, au laboratoire. Cette méthode est basée sur une suite d’étapes bien précises qui te guident vers ton objectif. Tout commence avec une hypothèse basée sur tes connaissances et tes expériences passées. Il s’agit ensuite de tester cette hypothèse avec un ou plusieurs tests. En analysant les résultats de tes essais, tu peux en tirer une conclusion qui valide ou réfute ton hypothèse. Et ce cycle recommence encore et encore.

Cette approche, la méthode scientifique, a montré son intérêt et sa puissance au cours des derniers siècles. Alors pourquoi ne pas l’utiliser à ton tour, mais pour ton quotidien ? Ainsi, tu pourras tester tes croyances et voir si elles sont véridiques ou non. Si tu penses ne jamais être en capacité de jouer d’un instrument de musique, essaie ! Si tu te demandes si le métier qui t’intéresse est fait pour toi, teste-le en faisant des stages ou des activités en lien, comme tenir un blog d’actualités si tu veux devenir journaliste.

Adopter une approche scientifique dans ton quotidien est essentiel pour t’améliorer. Car pour devenir meilleur, tu dois pouvoir te remettre en question, remettre en question tes croyances, et sortir de ta zone de confort.

2. Parce que les outils d’organisation ne sont pas des lois (et heureusement)

Cette approche expérimentale est la clé de ton succès lorsqu’on parle d’organisation et de productivité. En effet, il existe des dizaines de méthodes pour ranger ses affaires, faire un planning, accomplir ses tâches quotidiennes… Et aucune d’elle ne fonctionne pour tout le monde.

Lorsque j’ai discuté avec Jonathan Weitzman pour le podcast 3,9, il m’a affirmé que chacun devait trouver ce qui lui correspondait le mieux en terme d’organisation. Parce que nous sommes tous différents, il n’existe pas de méthode universelle pour réussir et être heureux. La seule façon de savoir quelle méthode fonctionne pour toi, c’est de l’essayer. Et libre à toi de modifier, ajuster et optimiser ces méthodes pour qu’elles te conviennent au mieux. Ces outils sont à ton service, pas l’inverse !

3. Parce que les méthodes conventionnelles ne sont pas (forcément) les meilleures

Tu as sûrement déjà utilisé une brouette pour transporter des objets lourds. Mais savais-tu qu’il existe des brouettes bien plus pratiques ? En Europe, les brouettes que nous utilisons ont leur roue à l’avant, il faut donc lever la brouette chargée puis pousser tout ce poids vers l’avant. Mais en Asie, la roue est située complètement sous la brouette. Et ça change tout : c’est la roue qui porte le poids, et il n’y a plus qu’à pousser l’ensemble vers l’avant. Ces brouettes sont bien plus pratiques et très utilisées notamment par les populations n’ayant pas de véhicule à moteur. Alors pourquoi ne sont-elles pas la norme chez nous ?

Le match des brouettes
Le match des brouettes : asiatique (à gauche) vs européenne (à droite)

Et que dire de nos lacets de chaussure ! Des étudiants américains ont découvert pourquoi ils se
défaisaient si souvent. C’est parce que la méthode que l’on apprend dès le plus jeune âge pour les faire n’est pas la bonne. Lacer ses chaussures à l’envers permet de changer l’orientation du nœud et de l’empêcher de se défaire. Bruce Benamran, de la chaîne YouTube e-penser détaille tout ça dans une de ces excellentes vidéos.

Brouettes et lacets de chaussure ne sont que deux exemples pour illustrer une idée bien plus vaste : les méthodes « conventionnelles » qu’on apprend depuis notre naissance ne sont pas forcément les meilleures. Lorsque tu découvres une nouvelle technique, ton premier réflexe est de te dire que si c’était si révolutionnaire, alors tout le monde l’utiliserait. Et bien pas forcément !

Il existe des centaines de méthodes méconnues, parfois moins bonnes, mais parfois aussi bien meilleures. Être curieux et les essayer est le seul moyen de découvrir celles qui fonctionnent !

4. Pour être un bon sceptique

Comment Fosbury a révolutionné le saut en hauteur

En 1968, Dick Fosbury, athlète de haut niveau, est en finale du saut en hauteur aux Jeux Olympiques de Mexico. Alors que tous ces concurrents sautent en plaçant le ventre vers la barre, Dick Fosbury effectue le saut à l’inverse : après avoir pris son élan, il enroule son dos autour de la barre pour sauter, ventre vers le ciel. A la surprise générale, il bat ses concurrents de 2 centimètres et établit un nouveau record en saut en hauteur.

Cette technique de saut en hauteur n’avait jamais été utilisée dans une compétition internationale. Et pourtant, elle fonctionne et même très bien ! Ainsi, après la stupeur des autres athlètes des JO de Mexico, la méthode du Fosbury-flop est utilisée par 13 des 16 finalistes aux Jeux Olympiques de 1980.

Etre sceptique ne doit pas être une excuse

En moins de deux décennies, le Fosbury-flop est devenue la nouvelle convention. Pourquoi ? Parce que les athlètes professionnels en saut en hauteur ont fait preuve de bon scepticisme, comme l’explique Olivier Roland. Devant cette technique inconnue au bataillon, ils ont choisi de l’essayer au lieu de simplement l’oublier, parce qu’elle avait offert la médaille d’or à Dick Fosbury. Mais combien d’autres excellentes méthodes sont mises de côté parce que nous sommes trop sceptiques ?

Face à une nouveauté, nous avons généralement deux types de réactions : soit la rejeter (« ça n’est pas possible »), soit manifester un intérêt polis et l’oublier (« c’est intéressant »). Ce scepticisme naturel a ses avantages, mais est parfois une excellente excuse pour ne pas remettre en question nos croyances.

Voir le nouveau Fosbury quand il se présente

Alors face à une méthode innovante, pourquoi ne pas être un bon sceptique ? Se renseigner, en apprendre d’avantage, peser le pour et le contre et… essayer ! Il est temps de mettre l’approche scientifique au cœur de ton quotidien en testant ces nouveautés plutôt qu’en les mettant de côté. Et pour cela, rien ne vaut le défi 30 jours dont on a déjà parlé sur Smartjeunes. Que ce soit de prendre des douches froides, de tester si tu retiens mieux tes cours en les lisant chaque soir, ou de faire du yoga tous les matins, expérimente au quotidien pour savoir ce qui marche vraiment pour toi.

Conclusion

Adopter une approche scientifique dans ton quotidien est peut-être LA leçon la plus importante de Smartjeunes. Se questionner, se renseigner, et découvrir tous ces outils pour t’améliorer et être plus heureux est nécessaire, mais seul passer à l’action te permettra d’avancer. Ce premier pas est le plus difficile. Mais c’est celui qui transformera tes rêves en réalité. Alors lance-toi et n’aie pas peur d’échouer. Car seuls ceux qui essayent peuvent réussir.

Merci d'avoir lu cet article ! Si tu veux t'améliorer dès aujourd'hui, tu seras sûrement intéressé par mon livre "Ce que les études ont oublié de t'apprendre pour réussir". Clique ici pour télécharger mon guide maintenant 😊

Avatar photo
Créateur de smartjeunes. Je suis passionné par les sciences depuis mon enfance et par le théâtre. J'ai obtenu une licence et un master en biologie, et effectue maintenant un doctorat en cancérologie. Le développement personnel est une autre de mes passions. J'ai créé le podcast 3,9 et smartjeunes pour donner à tous les astuces et connaissances oubliées par les études supérieures en France.
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires